Laurent Ouisse

Laurent Ouisse. Depuis plusieurs années, Laurent Ouisse a développé un travail photographique sur les deux mégapoles indiennes que sont Delhi et Mumbai. En plongeant au cœur des rues, des banlieues, des périphéries de cette Inde urbaine et contemporaine, le photographe a réalisé un authentique « street movie ». Au regard de ces photographies, la population devient paysage, comédie, chorégraphie vibrante de mille nécessités. « Les Indiens ont inventé la fluidité dans le chaos et l’inverse » nous dit-il. Ce diptyque explore le maelström qu’exhibent sans fard Delhi et Mumbai. En Inde, les chiffres galopent comme des chevaux échappés, à elles deux, elles représentent plus de la moitié de la population française. L’une est océane et l’autre terrienne, chacune a sa poésie de boulevard et quai en propre.

Tous les livres de Laurent Ouisse sont disponibles en cliquant ici…

Christian Morinière


 
Christian Morinière est professeur agrégé d’économie ( à la retraite ). Président de l’association Aristide Briand et de Saint-Nazaire Histoire, Christian Morinière a été commissaire de nombreuses expositions. Il c’est aussi investi dans le domaine de la communication et de l’événementiel.

Tous les livres de Christian Morinière sont disponibles en cliquant ici…

Banquises & Comètes

Lancée en 2014 par le Saumurois Jean-Luc Houdu, la maison d’édition « Banquises et comètes » spécialisée dans la Science-fiction, l’Histoire et le roman d’aventure de jeunesse est à la recherche de son public et compte notamment sur les librairies indépendantes pour se faire connaître. Un vrai choix proche du militantisme. L’objectif du créateur de la toute jeune maison d’édition « Banquises et comètes » est de faire redécouvrir au public des textes oubliés de la littérature populaire qui sont tombés dans le domaine publique.

A la découverte de textes oubliés

C’est en parvenant à « dénicher des choses oubliées » que « Banquise et comètes » espère trouver sa place dans le monde de l’édition et réédite des romans d’aventure de jeunesse, de Science-Fiction et d’Histoire. Pour Jean-Luc Houdu « tout ce qui se fait aujourd’hui repose sur des bases du XIXème siècle » et la Science-Fiction trouve son inspiration dans la littérature rétro-futuriste. Ce sont pour l’heure une vingtaine de titres qui sont disponibles : L’argot des tranchés, Les monstres marins, Le naufragé de l’espace, Affaires étranges de Belzébuth à Louis XVII, etc.

S’en sortir en se différenciant et en s’unissant

Plutôt que de passer par des intermédiaires qui imposent d’importants tirages l’éditeur affirme : « Je préfère maîtriser ma propre relation avec mes libraires et mes lecteurs». C’est un discours presque militant qu’il défend notamment quand il déclare vouloir « encourager la librairie indépendante ». Pour lui il y a « une bataille de l’imprimerie où librairies indépendantes et petites maisons d’édition sont liées ». Bref, pour réussir à s’en sortir il vaut mieux pratiquer la devise « l’union fait la force ».

Réussir à se faire connaître

Pour pouvoir se faire connaître, la maison d’édition compte aujourd’hui sur quatre libraires indépendants pour faire découvrir ses ouvrage au public. D’ici la fin de l’année, l’objectif est de s’associer avec une trentaine de librairies indépendantes. Par ailleurs, Jean-Luc Houdu « compte sur le bouche à oreille mais aussi sur les réseaux sociaux ». Afin de pouvoir rencontrer son public, « Banquises et comètes » participe aussi à de nombreuses manifestations et sera présente au « Chapiteau des livres » qui a lieu en mai à Saint-Cyr-sur-Loire et rassemblera plus de 250 écrivains (dont certains sont très médiatiques), ainsi que de nombreux éditeurs. — ( texte paru dans Samur Kiosque )

Tous les livres de la Edition Banquises & Comètes sont disponibles en cliquant ici…

Jean Perrochaud

Jean Perrochaud pose devant son immeuble du Petit Maroc, sur lequel le street artist Charquipunk a peint des colibris lors de son passage aux Escales en 2015. Crédit Photo : Lou Perrochaud
Jean Perrochaud pose devant son immeuble du Petit Maroc, sur lequel le street artist Charquipunk a peint des colibris lors de son passage aux Escales en 2015. Crédit Photo : Lou Perrochaud

Devoirs de mémoire de Jean Perrochaud. L’artiste aux multiples facettes, publie deux livres de souvenirs, pas toujours glorieux, de drames, d’amour et de douce folie.

Jean Perrochaud, alias Sakado, a posé ses valises et ses pinceaux, en 2006 au petit Maroc. Depuis, ce personnage discret observe l’actualité du monde et la commente à travers ses billets d’humeur postés sur son blog. Il y ras-semble aussi les mémoires « foutraques » de sa vie d’artiste pour lesquelles « mine de rien, mine de plomb, c’est du boulot. » Jean Perrochaud est en effet touche à tout en matière d’expression artistique et, quand il s’agit de parler de lui, la question « Par où commencer ? »Se pose. Peut-être par l’année 1974, celle où Gébé, rédacteur en chef de « La Gueule ouverte », lui fait confiance en publiant un de ses dessins. Ou par celles au service du 7e art quand il réalise films d’animation et court métrage primés dans les festivals, ou encore par celles consacrées au monde du théâtre pour lequel il devient auteur et écrit une douzaine de pièces tout en créant affiches et scénographies. Depuis toujours, en mots ou en dessins, Jean Perrochaud raconte des histoires. À 70 ans, il s’est décidé à en livrer une, entendue à demi-mot lorsqu’il était petit : celle de Vera G qui se demandait « qui pour-rait bien croire à l’incroyable. » 1947, au sortir de là guerre : Vera G, matricule « 174 454 sur le bras », et les parents de Jean échouent dans le même immeuble locatif du quartier Graslin à Nantes. Ils ignorent son passé récent, de lupanar sous l’occupation, et vont y partager la vie des « bigornés de toutes sortes » qui y habitent et de Madame Flore, l’ancienne maquerelle. C’est à travers elle, dans « Les devoirs de mémoire de Madame Flore » que Jean Perrochaud raconte avec beaucoup de for-ce l’horreur des camps et l’impossible retour à la vie des rescapés. Ce livre sort avec un autre « Chroniques des éphémères » : Jeanne Olympe raconte sa vie en maison de retraite où elle se découvre une passion pour l’écriture. Bien évidemment Jean Perrochaud a compté sur Sakado pour réaliser les couvertures de ses deux livres. Livres à commander sur : www.edi-livre.corn Blog : www.perrochaudsaffiche.fr — Ouest France Mercredi 28 mars 2018

Tous les livres de Jean Perrochaud sont disponibles en cliquant ici…

Laurence Leconte

Laurence Leconte
Laurence Leconte

Une biographe par monts et par mots

Economiste de formation, j’ai travaillé douze ans dans l’industrie automobile puis en agence de communication avant de partir au Portugal m’occuper d’un magazine art de vivre destiné aux francophones. Puis j’ai eu envie de goûter à la liberté, de créer ma propre affaire. Depuis trois ans, je prête ma plume à celles et ceux qui souhaitent laisser une trace de leur vie, d’un lieu ou d’un événement. Je pars en quête de ces hommes et de ces femmes, de ces parcelles de mémoire qui, au fil des rendez-vous, s’assemblent et forment le puzzle d’une vie.

Je les écoute, je parle peu, je prends quelques notes et j’enregistre. Puis vient le moment de l’écriture où la romance et l’imaginaire ne sont pas les bienvenus ; je me contente de restituer la vérité, je ne transforme pas, je dis les choses telles que l’on me les a relatées. Le scénario leur appartient. Des vies simples à raconter ou des destins hors du commun édités à quelques exemplaires et bien souvent destinés à la famille ou aux amis.

Une idée de cadeau esthétique, insolite, unique, à forte valeur affective.

J’aime beaucoup aller à la rencontre de nouvelles personnes que je découvre petit à petit et avec lesquelles se tissent des liens forts ; j’ai le sentiment de faire plaisir à quelqu’un qui par mon intermédiaire s’est confié ou s’est délivré d’un poids. J’exerce mon activité pour les particuliers mais aussi pour les entreprises, en relatant l’histoire de lieux magiques et prestigieux, de produits d’exception, d’aventures humaines… Je sillonne la région parisienne et la Bretagne et je « jette l’encre » là où l’on veut bien me raconter de belles histoires toutes simples à écrire. Les récits d’une vie.– Laurence Leconte – Biographe familiale / Paris, Guérande

Tous les livres de  Laurence Leconte sont disponibles en cliquant ici…

Wanda-Dominique Tahar-Lang

Wanda-Dominique Tahar-Lang. Je suis née à Paris. J’ai fait mes études à la faculté de Pharmacie de Paris et suis Docteur en Pharmacie. A la retraite, je suis venue m’installer, avec mon mari, à Le Pouliguen. Passionnée de littérature, d’histoire et de musique classique, je me suis remise à l’écriture. Mes romans s’appuient toujours sur l(Histoire, mes personnages se trouvent confrontés à la réalité des faits, car je m’appuie sur un véritable travail de documentation.

Tous les livres de Wanda-Dominique Tahar-Lang sont disponibles en cliquant ici…

Avis public / Edictum

La Librairie des Auteurs au Garage à Saint-Nazaire ouvre ses portes le 10 décembre 2017. Nous cherchons des auteurs auto-édités de la région, pour participer à un projet unique dans ce genre ! La Librairie des Auteurs offre un espace de vente ainsi que de rencontre avec le public afin de promouvoir la littérature à compte d’auteurs.

Art poétique: Ballade,  Calligramme,  Chanson,  Chant royal,  Élégie,  Épigramme,  Épopée,  Fable,  Fatrasie,  Ghazel,  Haïku,  Hyangga,  Kyōshi,  Lai,  Madrigal,  Miscellanées,  Motet,  Nouvelle,  Ode,  Pastourelle,  Poème autobiographique,  Poésie en prose,  Poésie pastorale,  Poésie philosophique,  Poème de cinq lignes,  Oaristys,  Rondeau,  Rondel,  Triolet,  Sestina,  Sextine,  Serventois,  Sirvente,  Sonnet,  Villanelle, Virelai. Roman: Roman courtois,  Roman historique,  Roman épistolaire,  Roman-mémoires,  Roman d’amour,  Roman industriel,  Nouvelle fiction,  Non-fiction,  True crime,  Roman d’aventures,  Roman noir,  Roman policier,  Roman d’espionnage,  Mondes perdus,  Science-fiction,  Anticipation,  Cyberpunk,  Steampunk,  Space Opera,  Science-fiction humoristique,  Fantasy,  Light fantasy,  High fantasy,  Fantastique,  Horreur. Biographie:  Autobiographie,  Autofiction,  Journal intime,  Mémoires,  Conte,  Épopée,  Chanson de geste Nouvelle:  Nanolittérature,  Micronouvelle,  Twittérature,  Fragment,  Témoignage,  Reportage.  Pièce de théâtre:  Tragédie,  Comédie,  Tragicomédie,  Sotie,  Farce,  Moralité,  Drame,  Miracle,  Mystère,  Proverbe.

Vous ne trouvez pas votre genre littéraire ??? Contactez nous  !!!

La Librairie des Auteurs demande 2 exemplaires de chaque ouvrage pour une présentation dans le rayon de la librairie. Le prix public des livres est fixé par leur auteur. La librairie prend 20% de commission sur les ventes. Les livres sont présentés pour une durée minimum 6 mois avec renouvellement tacite de 6 mois.

La Librairie des Auteurs invite chaque Auteur à prendre possession  de cet espace pour vendre, communiquer, dédicacer et discuter avec le public. La Librairie des Auteurs n’est pas seulement un « espace de vente », une boutique classique : c’est un espace de rencontre entre les auteurs et leur public.

Quel que soit le jour de la semaine, entre 10h et 19h, vous avez la possibilité de partager cet espace au sein du Garage à Saint-Nazaire pour dialoguer et partager votre passion de l’écriture. De plus, l’espace du Garage est ouvert pour toutes sortes d’ événements autour de la littérature: conférences, lectures et expositions.

C’est aussi à vous, chers auteurs, de trouver  votre public afin de communiquer votre passion de l’écriture. Votre engagement est aussi important qu’un rayonnage de bibliothèque rempli de vos œuvres.

A bientôt ?

Contact / Tel: 06.33.68.84.65

Monsieur Klaus

 

 

 

 

La Librairie des Auteurs en images par Jean-Philippe Hemery

1er Salon des écrivains au Garage

Saint-Nazaire TV / 28 & 29 octobre 2017 | 1er Salon des écrivains au Garage

Samedi 28 et dimanche 29 octobre 2017 de 10 heures à 18 heures, 22 écrivains de votre région vous attendent au Garage à Saint Nazaire pour le 1er salon des écrivains de notre region.

 

Organisé par Caroline Delécluse et Michel Hervoche, écrivains et grands amateurs de littérature, accueillis chaleureusement par Klaus, locataire du Garage et président de la association Digitus Impudicus, Ce rendez-vous est une première dans ce lieu. Dans un décor vintage mis à disposition par Stephane Aulnette, l’entrée est libre et les auteurs vous accueilleront dans une ambiance conviviale pour vous présenter leurs ouvrages et échanger avec vous, sur les nombreux thèmes qui inspirent leurs écrits, romans, polars, biographies, BD, poésie et livres jeunesse.

Caroline Delécluse et Michel Hervoche
Caroline Delécluse et Michel Hervoche