Trous Gris par Michel Vachey et L.L. de Mars

10.00 €
Quantité

« Trou gris » est une série de collages de 1978, sous titrée « impropriétés, faux mouvements ». Ces collages minutieux sont chaînés de façon progressive, invitant à une lecture narrative par un paysagisme allusif ou connotatif. Trames lignées, pointillées ou arborées — de celles qui servaient à composer dessins et plans d’architectes —, découpes à partir de gabarits mécaniques et contre-formes (du même type que celles employés pour « La langue slave » en 1974), citation photographique d’un tableau de Pollock, sont le maigre dispositif formel qui composent « Trou gris ». Les trames ne sont pas employées selon leur usage (en autocollants) mais reproduites et altérées (grisées) par le photocopieur.

De nombreuses pochettes des mêmes trames photocopiées découpées, réagencées, collées, ont précédé cette mise en forme finale marouflée sur de petits cartons gris de 10×15 cms. Un an plus tard, « Trou gris » réapparait sous une forme inattendue, sur de plus larges feuilles, dans une série de 16 feuilles blanches tiquetées de trous d’aiguilles : les formes précises des collages de trames ont été suivies comme autant de guides, de sillons pour trous minuscules, et réhaussées, parfois, de très légères attaques de crayon de couleur, de mine graphite. L’ensemble était disséminé dans les archives de l’intense production plastique qui recouvre la période 1974 / 1982. Ce sont ces deux séries restées invisibles pendant 37 ans que vous découvrez aujourd’hui.