KEPI GHOULIE : Kepi goes country par Kicking Records

10.00 €
Quantité

Cela fait plus de 30 ans que je fais de la musique et si tu me demandes de désigner UNE SEULE représentation de ce que j’ai accompli dans ma vie, ce serait bien ce disque ! 🙂 L’enregistrement s’est déroulé près d’un château en France (sans déconner, on n’est déjà sur le chemin de la magie là, non ?) puis les bandes ont été ramenées en Californie, où les talents combinés de Lucy et Gwendolyn Giles (Dog Party) se sont ajoutés à la production, avec mandolines et claviers stylés. Dans la lancée, David Houston, l’artiste du disque de chez Third Man a, à son tour, apporté sa pierre à l’édifice grâce à son incomparable talent pour donner naissance à quelque chose plus beau et profond…

Cela faisait des années que je souhaitais me lancer dans ce projet… Avec mon background punk/rock’n’roll/garage, mon amour pour les racines de la musique et mes tournées acoustiques incessantes de ces dernières années, je suis vraiment heureux de la façon dont il a pu prendre forme ! On qualifie souvent ce que l’on fait – notre business – « l’industrie » de la musique. Cependant, ce que nous vendons au final est de l’Art, et parfois l’Art perd de son sens dans le processus de marchandisation.

Avec « Kepi goes country », le résultat que l’on obtient transcende l’Art et le business. Bien sur, les deux s’y retrouvent, mais ce que cela représente avant tout, ce sont des AMIS qui prennent du PLAISIR en créant des MÉLODIES et de la POSITIVITÉ dans un environnement musical. Et selon moi, cela reste la SEULE ET UNIQUE RAISON qui motive ma présence dans ce business.

Bien évidemment, le choix du titre est une façon pour moi de rendre hommage au disque légendaire créé par Jonathan Richman. Ne nous a-t-il pas tous inspirés ? Il devrait, très certainement… Faire de la musique, voyager à travers le monde, rendre les gens heureux… C’est tellement parfait !
J’ai passé 30 ans à créer et jouer de la musique, et si je pouvais le faire CHAQUE SOIR avec CES GENS LA, je serai le plus heureux du monde ! Et je sais que cela m’amènera à entamer de nouveaux projets avec d’autres amis, tout aussi formidables…

« Kepi goes country » représente une réussite personnelle dans une carrière aussi riche et longue que la mienne, et j’espère sincèrement que vous vous en rendrez compte ! Si ça n’est pas le cas, ça me va aussi, parce que c’est de l’ART, et que l’ART est subjectif ! J’espère que vous passez une très bonne journée, remplie de musique, d’art ou d’amis avec lesquels vous passez du bon temps. Salut et merci pour votre lecture !